«Les acteurs»

Michel Boulanger

L’enseignant devenu élève

Né à Jouy, en France, à 100 km au sud-ouest de Paris. Il a suivi les traces de son père dans l’horlogerie.
Il a suivi des études d’horlogerie jusqu’à devenir maître horloger, puis a complété son cursus par un cours WOSTEP en complications à Neuchâtel, en Suisse. Michel Boulanger s’est spécialisé dans la restauration d’horloges et montres anciennes, mais a aussi élargi son expérience en travaillant sur des garde-temps modernes.

Ce qui fait de Michel Boulanger l’élève idéal pour l’aventure « Le Garde Temps – Naissance d’une Montre » est notamment son titre de professeur spécialisé à l’école d’Horlogerie de Paris. Il est ainsi motivé par un désir d’apprendre puis de transmettre ses connaissances horlogères à la prochaine génération d’horlogers.

Michel Boulanger, l'enseignant devenu élève

Philippe Dufour

Savoir-faire hors normes

Réputé pour les extraordinaires finitions de ses pièces, Philippe Dufour est né, vit et travaille à la Vallée de Joux en Suisse. C’est à l’âge de 15 ans déjà qu’il a commencé l’école d’horlogerie. Ses qualifications le mènent à travailler pour de grandes marques horlogères en Europe et dans les Caraïbes, ce qui lui a fourni une base solide de compétences. C’est toutefois avec le travail de restauration de montres anciennes et compliquées que Philippe Dufour manifeste le désir de créer ses propres garde-temps.

Après avoir réalisé cinq montres de poche Grande Sonnerie pour une marque réputée de la Vallée de Joux, il a commencé à travailler pour lui-même dès 1989. En 1992, il a présenté la première grande sonnerie montre-bracelet, puis en 1996 il a lancé la Duality à double échappement, suivie en 2000 par l’extraordinaire Simplicity.

Philippe Dufour, savoir-faire hors normes

Robert Greubel

Création et conceptualisation

Né en Alsace, Robert Greubel s’est très tôt découvert une vocation pour la mécanique de précision. Durant son enfance, il a en effet longuement observé son père horloger avant d’œuvrer lui-même dans l’entreprise familiale « Greubel Horlogerie ». Passionné par les mouvements compliqués, il s’installe en 1987 en Suisse, à Schaffhouse, où il collabore à un projet de grande complication. Dès 1990, il est prototypiste au Locle chez Renaud & Papi, dont il devient co-directeur et partenaire.

En 1999, il choisit l’indépendance, puis fonde avec Stephen Forsey en 2001 la société CompliTime, dont l’objectif est de créer et de développer des mécanismes compliqués pour les plus grandes marques. En 2004, ils donnent ensemble naissance à Greubel Forsey.

Robert Greubel, création et conceptualisation

Stephen Forsey

Mécanismes inédits

Né à St. Albans, en Angleterre, Stephen Forsey a hérité de son père un intérêt marqué pour les subtilités mécaniques. C’est ainsi qu’il se spécialise dès 1987 dans la restauration des horloges anciennes et devient responsable du département de restauration des montres chez Asprey à Londres, avant de compléter sa formation au WOSTEP. En 1992, il emménage en Suisse et rejoint l’équipe de Robert Greubel chez Renaud & Papi, où il travaille sur les mouvements les plus compliqués.

En 1999, il devient indépendant, puis fonde CompliTime en 2001 avec Robert Greubel. Ensemble, ils créent l’entreprise Greubel Forsey en 2004.

Stephen Forsey, mécanismes inédits
The Naissance d’une Montre "School Watch" ('Montre École')
sold at Christie's Important Watches auction in Hong Kong for 1'461'507 USD